Explorations

Rénovation de maison à Ste-Anne-des-Lacs

8 décembre 2012

C’est une première propriété qui ne fut rien de moins qu’un coup de coeur pour nous! La vue, le terrain, l’espace, la nature, le plafond cathédral, tout y était pour nous charmer. La maison de style suisse offre une vue surprenante sur les montages dont la fenestration est majoritairement orientée vers le sud. Même si la cuisine est le seul élément qui ne sera pas affecté par les rénovations, il y a dans la maison une âme unique qui se doit d’être conservée. Les travaux, qui devaient commencer 5 ans suivant l’achat ont été entamés dès le début!

Il y avait beaucoup à faire. La maison qui date de 1980 appartenait à un couple sans enfant qui étaient bien établis dans les modes de l’époque de construction. De plus, l’aménagement des espaces n’était pas fait pour des amoureux qui envisagent agrandir leur famille. Des deux petites entrées ne permettant pas d’amples manoeuvres, en passant par le bureau où le département de la lessive a lieu, on trouvait un seul bain assez grand pour 6 personnes et accessible uniquement par la spacieuse chambre principale qui se situait sur un niveau différent de la deuxième chambre.

Tout d’abord, avant de déménager, nous en avons profité pour refaire les planchers de l’étage. Au lieu du tapis mauve et de la vieille céramique froide et démodée qui s’étend de la cuisine au salon, on opte pour un plancher de pin aux larges planches qu’on huilera afin de créer un look le plus naturel possible.

Du coup, on transforme la chambre de l’étage en bureau et sa porte vitrée est redirigée vers les fenêtres du sud. Ainsi, Louis qui travaille à la maison pourra bénéficier d’un maximum d’ensoleillement.

Quelques mois plus tard, les murs que forment les deux portiques d’entrée sont mis à terre. Il en résulte qu’un seul hall assortit d’un très grand garde-robe. Dans la même phase des travaux, la chambre d’invités qui était à l’origine le bureau est complètement fermée de la circulation de l’entrée. Il n’y reste plus que le coin de la lessive qui sera déplacé à l’étage lors de la phase subséquente.

La dernière phase est celle avec le plus d’ampleur. Presque tous les murs du rez-de-chaussée sont détruits pour laisser place à une nouvelle configuration des divisions. En réduisant la superficie de la chambre et en déplaçant complètement la salle de bain, on se trouve à créer une troisième chambre. Comme par magie, la transition d’un espace à l’autre semble plus naturelle et les nouvelles superficies engendrent des pièces plus chaleureuses.

À l’étage, la douche a été enlevée pour laisser la place à la salle de lavage. De plus, un espace de rangement qui sera déplacé permettra la construction d’un walk-in pour le garde-manger. Chacune des modifications faites à la maison est entreprise pour harmoniser les activités qu’elle abrite.

Durant tout le processus de rénovation, le choix de chacun des matériaux a longuement été réfléchi. Pour leur côté intemporel, leur confort, leur durabilité, leur facilité d’entretien et leur prix! Des portes antiques, des luminaires et des objets ont méticuleusement été sélectionnés afin de soutenir l’âme de la maison.

Home is where the heart is. Ce n’est plus simplement une maison qui a été construite, mais un chez-soi où l’Histoire et l’avenir cohabitent naturellement.

Pour ce projet, puisqu’il s’agissait d’une rénovation complète de la maison, j’ai dû d’abord faire le relevé de l’existant et ensuite, en dessiner les plans détaillés. Les plans que j’ai élaborés sont d’abord ceux de l’existant, puis ceux de la démolition et de la construction en différentes phases.

Suite à cela, j’ai effectué la majorité des travaux. Cette expérience m’a amenée à vivre littéralement sur un chantier de construction pendant de longs mois. J’ai maintenant beaucoup d’empathie envers les gens qui s’aventurent eux-mêmes dans la rénovation de leur maison. Je peux mieux guider les gens qui aimeraient apporter des modifications à leur demeure. Est-ce qu’on fait tout nous-mêmes ou on engage des gens de métier? Pour quelles tâches avons-nous les compétences d’exécuter les travaux afin d’économiser de l’argent? Combien de temps cela peut-il prendre? Combien de temps sommes-nous capables moralement de vivre sur un chantier de construction?

Pour quelqu’un qui n’a jamais vécu pareille situation, cela peut s’avérer une montagne ou à l’inverse, une surprise de voir qu’il y a tant de choses à considérer. Avec mon expérience, j’en connais un peu plus et peux guider les gens à travers un tel projet.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Jerry Krylov 5 mars 2013 at 1 h 32 min

    Stunning Bathroom- well done, saw it on the Ikea Hacks.

    • Reply Annie Cournoyer 5 mars 2013 at 17 h 22 min

      Thank you Jerry! Very kind 🙂

  • Reply ron 12 mars 2013 at 0 h 12 min

    hey nice job on the vanity i am also buying the high gloss white GODMORGON Vanity n want to do what u did with the wood border around it so tell me where to go for the supplies n how u did it

    • Reply Annie Cournoyer 12 mars 2013 at 15 h 50 min

      Hi Ron!
      Did you read the article I wrote for IKEA Hackers? If not, maybe you will find some answers for your questions. On this page.

      Plus, I posted more pictures of my hack on my blog. Maybe you will find there something to help you too. Here’s the page: http://www.anniecournoyer.com/creer-son-meuble-unique-a-laide-dikea/

      For the supplies, unless you live near Montréal, I can’t unfortunately help you because I bought the wood, the sink and the faucets in a local store. You will have to use a little creativity but I’m sure it can end up well with other « square supplies ».

      If you have any other specific questions, don’t hesitate to ask! Thank you for your interest 🙂

    Leave a Reply

    deux × 5 =